Ecolo au bureau conseils pour réduire vos déchets au travail - sans objets et sans déchets

Ecolo au bureau : 5 conseils zero waste pour réduire vos déchets au travail

Le bureau, c’est un endroit où on n’est pas maître de ses déchets. On se plie à des règles ou des usages de l’entreprise, et on peut vite y devenir éco-irresponsables. Pourtant, adopter quelques gestes écolos au bureau, ce n’est pas si difficile… Et qui sais, vous inspirerez peut-être vos collègues à adopter comme vous un mode de vie « zéro déchet ».

Ecolo au bureau conseils pour réduire vos déchets au travail - sans objets et sans déchets

L’entreprise et ses bureaux pas très green

Quand j’ai commencé à travailler, j’étais dans une grande entreprise et je me sentais écrasée par la masse : de collègues, de réunions, de bureaux, de papiers, de tout ! Je me sentais un peu bipolaire, j’avais une furieuse envie de me fondre dans cette masse et en même temps j’étais choquée par bon nombre d’usages. Apparemment, être quelqu’un d’important c’était avoir un bureau COUVERT de papiers. Apparemment, pour être bien vu, il fallait être perfusé au café et en boire 10 par jour, « tellement je suis noyée par le travail ». Apparemment, pour construire un réseau professionnel dans son entreprise, il fallait multiplier les déjeuners au restaurant. Ou manger une salade Sodebo dans son bureau parce qu’on est encore sous l’eau.

Au début, j’ai adopté ce mode de fonctionnement. Je ne me sentais pas moi, pas à ma place. J’étais évidemment stressée (bah oui, en buvant 10 cafés et en déjeunant une salade sur mon clavier, c’était pas jojo), je me sentais en décalage total avec mes collègues. J’imprimais des trucs qui faisaient des tas sur mon bureau que je ne regardais jamais. J’ai fini par aller au bureau avec la boule au ventre.

Et un jour, j’ai décidé que mon comportement au boulot ne pouvais pas être autant en décalage avec mes valeurs et mon comportement à la maison. C’est bien MOI qui travaille, en tant qu’individu. Et je ne peux pas le nier sous prétexte qu’une soi-disant culture d’entreprise me précède et me dépasse. Donc un jour, c’était pendant les vacances de Noël, je suis passée à l’action : j’ai jeté (dans une benne de recyclage soyez rassurés) tous les papiers, j’ai vidé toutes les armoires et je les ai fait évacuer de mon bureau, j’ai supprimé tous mes mails, j’ai classé et trier tous les dossiers de mon ordinateur. Je suis repartie à zéro, et ça m’a fait le plus grand bien ! Fini la pollution visuelle et la boule au ventre !

Si vous aussi vous avez envie de passer à l’action au bureau et que vous débutez, je vous propose aujourd’hui 5 conseils pour devenir plus écolo au bureau.

Mes conseils pour un bureau plus écolo

Au revoir les gobelets jetables, bonjour la vaisselle 

Les gobelets en plastique, dans les bureaux, c’est une religion. A la machine à café, pour boire de l’eau en réunion, pour les pots d’arrivée, de départ, de retraite, et que sais-je… Incroyable comment ce petit objet a envahi les corbeilles de nos bureaux. Chaque année en France, 4,73 milliards de gobelet en plastique sont jetés (source association santé environnement France) ! Faites un geste facile pour la planète : arrêtez les bêtises et rapportez de chez vous une tasse, un verre ou un thermos que vous laverez au travail.

Remplacez les déjeuners industriels par des repas home-made

C’est vrai que c’est facile d’aller au supermarché et de faire le plein de repas pour toute la semaine, surtout quand le temps est compté pour déjeuner : salades, box, wraps, sandwichs, … Ce rayon qui existait à peine il y a quelques années est devenu un incontournable ! Pourtant, pensez au nombre de déjeuners passés au bureau et à tous les déchets générés. Pour moi, c’est environ 205 jours au boulot, soit autant de couverts jetables, de canettes en aluminium et d’emballages plastiques. Je vous conseille donc de préparer vos déjeuners à l’avance (en rajoutant une part de votre dîner, ou en préparant le dimanche pour toute la semaine, ou en préparant des choses très simples spécialement pour vos repas du midi). Pas le conseil le plus simple à appliquer, mais redoutablement efficace !

Calmos sur le papier

L’imprimante, c’est la machine du bureau qui turbine le plus (après la machine à café soyons honnêtes). Toute la journée des gens impriment des tonnes de documents et ils finissent 95% du temps dans la corbeille à papier ! Pour un bureau plus écolo, réfléchissez bien avant de lancer une impression et demandez-vous si c’est bien nécessaire. J’ai moi-même été cette débauchée de l’imprimante car je recevais beaucoup de longs documents et je ne m’imaginais pas passer 3h concentrée sur mon écran. Depuis, pour éviter les maux de tête, j’ai investi dans des lunettes de repos anti-lumière bleue et magie, je n’ai plus la barre au crâne en rentrant le soir…

Supprimez vos mails

Je ne compte pas le nombre de mes collègues qui conservent tous leurs mails depuis l’origine de l’humanité, à base de « on sait jamais » (si quelqu’un me fait un procès, si je ne me souviens plus d’une information, si on a besoin de retrouver l’historique d’une situation, …). Pourtant, selon l’ADEME, les mails pèsent 136 kg équivalent CO2 par salarié par an, soit plus de 50 jours de chauffage au gaz pour un 3-pièces à Paris ! Donc, à moins d’avoir une obligation règlementaire de les conserver, on supprime ses mails… Et à la limite, on en conserve seulement quelques-uns : ceux qui sont effectivement très litigieux, un mail récapitulatif important sur un dossier. Pour ma part, j’en ai archivé 3 en 5 ans…

Non à la clim et au chauffage en votre absence !

Qu’il est agréable d’arriver le lundi matin dans un bureau frais quand on a eu chaud tout le week-end… Oui, je sais. Mais pensez que la climatisation a tourné dans le vide pendant plus de 60 heures, juste pour ces quelques instants de bonheur thermique. Quand on y ajoute les soirées et les nuits (et je parle même pas de vos vacances), ça fait à l’année près de 6400 heures de fonctionnement pour rien… Qui auront coûté cher à la planète (et à votre employeur). Si vous le pouvez, désactivez votre chauffage et/ou votre climatisation en partant le soir et rallumez en arrivant. Vous verrez, la température redevient très vite agréable !

 

2 réflexions sur “Ecolo au bureau : 5 conseils zero waste pour réduire vos déchets au travail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s