vivre heureux dans un petit espace sans objets et sans déchets

Vivre heureux dans un petit espace de Dominique Loreau : mon avis

Cette semaine, j’ai lu mon premier livre de Dominique Loreau, le fameux Vivre heureux dans un petit espace. L’auteur fait l’éloge des petits espaces, en réinterrogeant notamment notre vision matérialiste du logement et le lien entre « réussir sa vie » et « habiter une grande maison ».

Ce que j’ai aimé :

  • Un livre facile à lire et à comprendre : il peut être aisément mis dans un sac à main pour une lecture dans les transports ou en vacances… Et se laisse lire en quelques heures.
  • Les citations : le livre est ponctué, à chaque début de paragraphes, de citations variées. Un bonheur si vous êtes à la recherche d’inspirations ou de lectures futures !
  • L’influence et les sources japonaises : dans le minimalisme, on parle beaucoup de l’influence scandinave et les réseaux sociaux sont truffés d’intérieurs blancs immaculés et de grands espaces. Le livre de Dominique Loreau est quant à lui à rebours de cette tendance, et est une mine d’informations sur la vision japonaise de l’habitat – plutôt petit et sombre – et du minimalisme. Normal, vous me direz, puisque l’auteur y habite…

Ce que j’ai moins aimé :

  • La structure du livre : il y a énormément de chapitres, sous-chapitres, et paragraphes. Ce qui en fait un livre très fragmenté… Je préfère en général les histoires plus développées, dans lesquelles on prend le temps de poser un contexte et d’entendre la voix de l’auteur.
  • Le jugement : globalement, Dominique Loreau a un avis très tranché sur tous les aspects abordés dans son livre (vous me direz, c’est un essai et c’est un peu le principe). J’aurais aimé plus de nuances dans certains passages, notamment sur la vie de famille : elle préconise par exemple que les couples vivent séparément et que les enfants partagent leur vie entre les deux petits logements de leurs parents, et a tendance à facilement critiquer la vie de famille occidentale contemporaine.
  • La vision négative du couple et des hommes : déjà, dans le livre de Dominique Loreau, la vie de couple n’est envisagée que dans le cas d’un couple hétérosexuel, ce que je trouve très réducteur. Ensuite, certains propos m’ont vraiment choquée sur les hommes et leur soi-disant volonté universelle de se faire servir. Je vous en cite un passage : « Si le contraire s’explique (ménage, cuisine, lessive, courses faites par autrui), quels sont les avantages, à bien y réfléchir, pour une femme qui gagne sa vie, à vivre sous le même toit qu’un homme ? » Alors, moi, je suis une femme, je gagne ma vie et je suis ravie de partager mon toit avec mon conjoint qui ne vit pas avec moi dans le but que je le serve, mais avec qui je partage, j’échange, je construis un foyer et une vie.

Pour conclure ma critique de Vivre heureux dans un petit espace

Vivre heureux dans un petit espace est un livre à lire ou à offrir à un débutant dans le minimalisme qui chercherait à être convaincu. Également une belle source d’inspiration, avec de nombreux exemples de vies dans des petits espaces, et de citations, surtout d’influence japonaise. Mais à éviter si vous vous attendez à un guide, ou à une méthode pour devenir minimaliste !

 

 

4 réflexions sur “Vivre heureux dans un petit espace de Dominique Loreau : mon avis

  1. C’est marrant, à la lecture du titre je me suis dit que c’était pile ce que je cherchais, mais au fil de ton article j’ai eu de moins en moins envie de lire ce livre. Je ne vois pas trop ce que les considérations sur la structure familiale ont à voir avec l’organisation des espaces, du coup je crois que je n’ai pas forcément envie de lire un essai sur la vie moderne en fait (surtout issu d’un esprit étriqué), mais plutôt un livre dans lequel je trouverai (encore) de nouvelles astuces pour optimiser ma vie de couple dans un studio (surtout à J-4 de l’emménagement quand on a été habitués à plus grand par le passé). Du coup, je continue ma quête de ce genre d’ouvrage 🙂

    J'aime

    • Je t’avoue que moi aussi j’ai trouvé que l’auteur allait un peu trop loin dans ses « préconisations » sur la vie de couple ! Pour vivre depuis longtemps en couple dans un studio, je te souhaite beaucoup de courage pour cet emménagement 🙏. C’est vrai que ça peut sembler être un challenge impressionnant mais je t’assure que c’est également une opportunité unique de renforcer ton couple et votre intimité, sous réserve d’un respect mutuel indéfectible ! Ça me donne une super idée d’article en tout cas, et si tu trouves un livre qui corresponde mieux à tes attentes, n’hésite pas à le partager 😬. Bonne journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s