cuisine zero waste ou zéro déchet - sans objets et sans déchets

Zero waste : 5 changements faciles à faire dans la cuisine pour réduire ses déchets

Un jour, j’ai regardé notre poubelle qu’on venait à peine de vider la veille et qui était déjà presque pleine, et ça m’a dégouté. Je nous ai imaginé sur une montagne de déchets dont nous serions responsables, juste nous. Puis ensuite à trois et à quatre dans notre foyer, à détruire la planète qui nous héberge. Rapidement, j’ai décidé d’opérer 5 changements immédiats pour réduire nos déchets et entamer une démarche dite « Zero waste ».

Si vous êtes débutant et que vous ne savez pas par où commencer, je vous propose d’appliquer mes conseils. Vous verrez, c’est vraiment simple et normalement c’est consensuel même lorsqu’on vit à deux : qui peut être contre l’allègement des poubelles ? Surtout quand on voit à quel point nos modes de vie actuels sont créateurs de déchets…

Conseil zéro-déchet n°1 : Adieu le Sopalin

C’est fou ce que l’essuie-tout remplissait nos poubelles… Pourtant en y réfléchissant, ce n’est vraiment pas un produit indispensable. Mais le marketing et la publicité avaient créé chez nous un « réflexe Sopalin ». 2 à chaque repas à 2 personnes, ça fait 6 par jour, soit presque 2200 par an ! Sans compter les 10 qu’on sortait dès qu’on renversait quelque chose par terre, les 4 qui me servaient avec le produit à vitres chaque semaine… Incroyable. S’en débarrasser, c’est extrêmement simple : des chiffons en tissu pour le ménage, l’éponge quand on fait tomber un truc au sol (je ne suis pas encore prête pour les alternatives à l’éponge de type Tawashi, je ne sais pas pourquoi ça me bloque), et une serviette en tissu pour les repas !

Conseil zéro-déchet n°2 : On se calme sur le stock

A moins de se préparer pour une crise sanitaire/météorologique imminente, vraiment ça ne sert à rien de constituer des stocks dignes d’un mini-Franprix. Déjà, parce que vous augmentez vraiment vos chances de laisser des produits périmer et donc de les jeter. Ou de voir vos envies changer (par exemple sur les produits de beauté), et donc de les jeter. Et qu’en plus, vous pourriez acheter beaucoup plus d’aliments frais, plutôt qu’en conserve ou surgelés par exemple, et donc diminuer facilement le volume de vos emballages plastiques consommés !

Conseil zéro-déchet n°3 : Cuisiner plutôt que d’acheter des produits transformés

Les produits transformés industriels sont générateurs de bon nombre des déchets que l’on trouve dans une poubelle d’un foyer : emballages plastique ou carton de pizzas/cordons bleus et autres joyaux culinaires, bouteilles d’eau, de jus ou de détergents, barquettes bizarres pour les préparations de viandes ou de poisson.

Pourtant, il y a des gestes très simples pour réduire ces déchets ménagers : boire l’eau du robinet, faire ses jus à partir de fruits frais, faire ses quiches ou pizzas maison (en plus c’est quand même bien meilleur), fabriquer ses produits ménagers etc. Vous le verrez rapidement : quand on achète uniquement des produits non transformés, on crée nettement moins de déchets. Nous, j’avoue qu’il nous reste là-dessus du chemin. J’achète par exemple le jus d’orange en bouteille, et nous sommes des consommateurs réguliers de vin (en bouteilles également…).

Et si vous avez la chance d’habiter dans une maison, vous pouvez même investir dans un composteur et diminuer drastiquement le volume de déchets organiques produis, notamment les épluchures, les restes alimentaires mais aussi les cheveux et les ongles !

Conseil zéro-déchet n°4 : Investir dans des boîtes et contenants en tous genres

J’avoue que la collection de boîtes au début, ça rebutait un peu mon esprit minimaliste et l’encombrement visuel de ma cuisine. Mais il faut se rendre à l’évidence, les contenants c’est la vie et c’est indispensable pour réduire ses déchets pour au moins 3 raisons :

  1. Ça remplace l’aluminium ou le film étirable lorsqu’on a besoin de conserver des restes alimentaires
  2. Si vous n’avez pas la possibilité de déjeuner chez vous le midi, ça permet également de contenir le repas que vous aurez préparé avant. Quand on pense à ce qu’un déjeuner acheté au supermarché génère comme déchets, c’est impressionnant : plastique de la salade ou du sandwich, bouteille en plastique ou canette en aluminium, couverts en plastique, serviette en papier, etc. Et si vous n’avez pas de frigo à disposition, vous pouvez investir dans une lunch box isotherme (il y en a à moins de 15 € sur Amazon).
  3. Ça permet de faire des courses en vrac et donc de réduire le nombre d’emballages jetés à chaque retour du supermarché. Et ça aussi, quand on y pense, ça fait froid dans le dos.

Conseil zéro-déchet n°5 : Recycler les capsules de café

Je sais, les capsules en aluminium c’est mauvais pour la santé, et pour la planète car les dosettes ont un très mauvais bilan écologique. C’est vraiment pas éco-friendly, mais nous, on adore le café en capsule et on n’a pas envie (pour l’instant) de s’en passer. Si vous aussi vous contribuez à la consommation des 9 milliards de dosettes Nespresso écoulées chaque année, faites un geste pour la planète et recyclez vos capsules. L’aluminium se recycle facilement et très bien. Comment faire ? C’est très simple, mettez vos capsules sans les nettoyer de côté et apportez les dans un point de collecte partout en France ou ramenez les dans une boutique Nespresso.

Et vous, avez-vous d’autres astuces zéro déchet faciles à appliquer à partager ? Où en êtes-vous dans votre démarche zero waste ?

4 réflexions sur “Zero waste : 5 changements faciles à faire dans la cuisine pour réduire ses déchets

  1. ah les contenants, les bidons, les pots, les boites, les pulvérisateurs, les seaux, tout ce que j’ai eu besoin pour réduire mes déchets je les ai trouvé ici: https://nettoyer-la-maison.com/25-stockage-conditionnement
    Que ce soit pour fabriquer mes produits ménagers pour stocker mes produits en vrac ou simplement conserver des aliments dont j’ai pas fini le paquet d’origine. C’est pas esthétique, ça brille pas comme du verre, mais ça casse pas quand ça nous échappe des mains et avec les enfants ça échappe souvent mais du coup je les ai depuis des années!

    J'aime

    • Je ne connaissais pas du tout ce site, très intéressant et pas du tout cher ! Moi, je réutilise souvent des contenants d’autres produits (confitures, pots en tout genre…) et finalement j’en ai très peu achetés

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s